"Au pain dormant"

Don

Une chambre d'hôtes dans l'ancien four à pain

Autres services

LE PROJET, une chambre d'hote dans un ancien four un pain    
 Au cœur de l'Entre-Deux-Mers, propriétaires de "La Cure" (presbytère) nous souhaitons réhabiliter une partie des dépendances en chambre d'hôte pour accueillir 2 personnes (4 si possible).     C’est l’édifice le plus ancien de la propriété. Datant du XIVème, il abritait un four à pain qui sera restauré pour vous accueillir dans une jolie chambre de 25 m² + éventuellement une mezzanine. Cet espace fait face à notre maison, il est donc totalement indépendant.     Vous entrerez directement dans la chambre dotée d'un coin "petit déjeuner", vous accéderez directement à la salle de bain privative (douche à l’italienne), et sur la mezzanine -si le rêve se réalise (!)- vous trouverez deux lits simples.                        Nous vous fournirons un petit déjeuner copieux, constitué de confitures et gâteaux faits maison et,  le soir, nous serons également heureux de vous inviter à profiter de la sérénité du lieu : le jardin fleuri, la piscine, le potager, les terrasses, etc.     Logement situé dans un hameau verdoyant, tranquille, dans un joli secteur de randonnées.     Proches de la piste cyclable (garage pour les vélos), nous pourrons aussi accueillir des randonneurs équestres (mise à disposition de 2 boxes ou d'un pré).     Il s'agit pour nous d'ouvrir notre lieu de vie au plus grand nombre possible de personnes qui :                          ont envie de se mettre au vert, de changer d’air, de faire une pause ou                 ont besoin d’écouter le silence ou de redécouvrir le chant des oiseaux au  réveil.                          Cyclo-touristes, randonneurs pédestres ou équestres, vous pourrez découvrir la faune et la flore du pays, le patrimoine local, pêcher en rivière ou en étang, ou tout simplement pique-niquer dans les champs, goûter les bons vins, bières ou limonades du pays, le fromage de brebis produit et affiné sur  place, le tout au village… Les étapes de la restauration Réalisation d'une chape pour réaliser un sol en terre cuite de Gironde (carreaux traditionnels que certains artisans façonnent encore à la main). Réfection du toit : Mise en place d'un échafaudage. Une restauration totale est nécessaire : démontage jusqu'aux poutres pour remplacement par des neuves. Liteaux et tuiles. Pare-pluie et isolation avec la pose de panneaux de laine de bois.              Sablage et grattage des murs (intérieur et extérieur), du four à pain, électricité, enduits. Montage des cloisons (salle de bains, toilettes, séparées, pose des portes intérieures, des sanitaires. une mezzanine fait partie des possibles. carrelages sur le sol et aux murs de la salle d'eau.

QUI SOMMES-NOUS :
    Nous habitons La Cure depuis 1990. A l'époque nous cherchions une vieille maison, un jardin et des prés et nous avons tout de suite été conquis. Pour y vivre en famille la restauration était nécessaire car la maison n'était pas habitable. Beaucoup de parents et amis nous ont aidés et, peu à peu, nous avons trouvé le temps d'accueillir jusqu'à 4 chevaux. François était devenu maréchal ferrant et moi-même enseignante.     Aujourd'hui nous avons 64 et 60 ans, François est à la retraite, je le serai dans deux ans.    Nos filles sont adultes, nos chevaux ont fini leur carrière de randonneurs, la maison est confortable et accueillante, on pourrait fermer la porte et se couper du monde, mais quoi ! L'envie et l'enthousiasme sont toujours là pour découvrir et apprendre des autres, pour transmettre aussi nos propres expériences. Alors, offrir notre lieu de vie pour un moment, pour une pause ou une expérience nouvelle, s'est imposé à nous : si nous sommes bien chez nous, comment ne pas le partager avec d'autres ?     Nous pouvons encore faire de belles choses à La Cure : restaurer et redonner toute sa place à l'ancien four à pain qui, depuis plus de 20 ans, nous appelle au secours. On y devine encore l'ancienne activité de la fournée, il nous semble être le lieu idéal pour une halte paisible où le temps est suspendu... Il fait face à notre maison, en toute indépendance.

l'état actuel du four à pain :
    Ses murs nous parlent avec une telle insistance que nous ne pouvons plus résister à son appel. Nous avons nos 4 bras et nos 4 jambes, de l'énergie plein le coeur, alors si vous nous donnez un coup de pouce, nous rendrons ce lieu fabuleux pour tous les voyageurs ! Pour une pause à la campagne, pour tout simplement prendre son temps. Ce sera le lieu idéal pour vous ressourcer et profiter de la nature, en toute simplicité.  

Mais voilà, il nous manque un peu de vous, de votre investissement, de votre contribution pour y arriver !...

Nos besoins pour commencer :
  La restauration totale du toit est nécessaire : démontage jusqu'aux poutres pour remplacement par des neuves. Avant de les poser il nous faut restaurer la ceinture : maçonnage. Poutres, lambourdes, pannes, liteaux et tuiles. Pare-pluie et isolation avec la pose de panneaux de laine de bois. L'objectif est ici d'atteindre 3 000 euros. Mais si nous sommes...

...bien lancés, nous continuons avec :
  2 000 euros de plus !... Nous pourrons alors restaurer les murs selon les savoir-faire ancestraux avec les produits traditionnels : piquage et rejointoiement de 3 murs ; doublage du 4ème par des briques plâtrières (pour ménager un vide assainissant). L'ensemble recevra un enduit chaux/chanvre.  Le four à pain : sablage et restauration. Repositionnement de la porte en fonte.Et si dans un élan de solidarité... ...nous arrivons à réunir (et là, nous avons le coeur qui s'emballe !) 8 000 euros, nous pourrons prévoir l'emplacement et la construction d'une mezzanine, cela permettrait l'accueil de 2 personnes supplémentaires.  Et, pour finir, ce dessin d'une amie de toujours (1998)...

Vous allez aussi aimer

Vous aimez notre site ? Restez connectés en nous suivant
sur facebook !

Vous avez une question ?

Contactez-nous